Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Mercredi 29 septembre 2010 Conseil municipal agité ce mercredi soir pour le vote du projet du PLU de Sanary. Et oui, le projet vient à peine d’être voté ! Annulation et nouvelles délibérations se succèdent. La Coopérative est systématiquement prise à partie par Ferdinand BERNHARD. Le Conseil municipal a donc démarré par une phrase d’attaque du Maire: « La Coopérative agricole n’a toujours pas de projet… » Le Directeur de la coopérative a proclamé « C’est en cours ! » et le maire a rétorqué « alléluia ! » Le ton est donné, il n’y a plus qu’à attendre la délibération du PLU… Voici ci-dessous la vidéo amateur des interventions sur cette délibération. Olivier THOMAS (Conseiller d’opposition) à 2mn53s défend la Coopérative: Le Maire et ses galéjades sur la Coopérative à 8mn47s: ANALYSES: Tout est arrivé un beau jour de 2005 où les dirigeants de la Coopérative ont été informés par un citoyen non élu de l’emplacement réservé en lieu et place de la Coopérative. Projet du maire: parking ! Alors que le maire dénigre sans cesse la Coopérative et sa gestion, il enterre un peu trop tôt cet établissement centenaire. Votre du projet en décembre 2006 puis attaques au tribunal administratif, ce PLU est annulé en février 2009. 2010 rebelote ! L’emplacement réservé 113 revient à la charge, mais l’unanimité des citoyens, ainsi que les pouvoirs publics sont contre ce projet qui compromet l’avenir économique de la Coopérative agricole de Sanary malgré les dires « rassurants » du maire. Le maire cherche donc une nouvelle stratégie pour s’accaparer les terrains de la coopérative… SI LA COOPERATIVE A UN PROJET, LE MAIRE RETIRE SA RESERVATION ! Ah oui ? Le maire a pourtant reçu le directeur de la Coopérative au second semestre 2009, il n’a pas fait état d’un souhait de voir la coopérative agricole s’agrandir ou être rénovée… 2010: l’année de l’incohérence ? Le maire a reçu 24h avant ce conseil municipal du 29 septembre un recommandé de la Présidente de la Coopérative qui écrit : « La Coopérative vous a entendu et a prévu de rénover les façades de l’ensemble de ses bâtiments, mais aussi d’installer une toiture de panneaux photovoltaïques. Ces projets vous seront présentés dans quelques semaines. Nous verrons si vous tiendrez vos promesses, car lors de vos différents discours repris par la presse, vous affirmiez supprimer l’emplacement réservé 113 si la Coopérative vous présentait un projet d’embellissement. Une fois la suppression de cet emplacement réservé, nous nous engageons à démarrer les travaux. » Après avoir dit qu’aucun projet ne lui a été communiqué depuis 259 jours qu’il attend… le maire reconnaît qu’il y a un projet, mais ce projet est … INSUFFISANT ! Ce n’est pas un projet digne de ce nom … La Coopérative a 2 bâtiments mitoyens à étage et un parking de 12 places. Aucune extension latérale n’est possible. La Coopérative ne peut investir que dans le cadre de son objet social: céder la marchandise aux agriculteurs ». Aucun projet spéculatif n’est possible. La capacité du magasin est parfaitement équilibrée avec les parking et l’approvisionnement agricole se fait parfaitement pour les 150 agriculteurs adhérents de la coopérative et les milliers de clients. L’accès à partir du rond point est parfait et aucune gène n’est constatée, ni même un danger lors des livraisons. Alors pourquoi continuer à dénigrer la Coopérative et pourquoi vouloir à tout pris imaginer des choses qui n’existent pas ? Tout simplement pour ne pas enlever la réservation n’°113 et continuer à compromettre l’avenir de la Coopérative puisqu’elle ne pourra pas avoir les autorisations nécessaires pour rénover ses bâtiments et notamment les toitures …
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.